Référentiels

Un moyen efficace pour garantir le niveau de qualité de nos interventions.

Définition

« Ne pas réinventer la roue », tel est notre credo en matière de conseil. Nous avons donc constitué et enrichi au fil du temps un ensemble de référentiels. Ceux-ci reflètent, sous forme d’outils logiciels ou méthodologiques, l’accumulation d’expérience de Soft Computing.

Approche

Après chaque mission, dans le respect déontologique de notre obligation de confidentialité vis-à-vis de nos clients, nous revisitons nos livrables afin d’en extraire les éléments génériques et de les réinjecter dans notre système de gestion des connaissances interne. Ces enrichissements successifs viennent compléter nos référentiels qui peuvent prendre différentes formes :

  • Des modèles de données : nous avons bâti au fil des ans des modèles génériques d’entrepôts de données décisionnels déclinés par secteur d’activité (banque, assurance, vpc, ecommerce, distribution, telecom et fai…),
  • Des scores génériques : nous avons développé sur la base de notre expertise des scores génériques tant dans le domaine du risque de crédit que dans le domaine marketing (appétence à des types de produits, potentiel de consommation, pouvoir d’achat, surface financière…)
  • Des outils logiciels : nous avons progicialisé un certain nombre de traitements pour lesquels le marché ne proposait pas de solutions satisfaisantes ; parmi ces briques logiciels, on trouve notamment des outils pour le nettoyage et l’enrichissement des adresses, un moteur de règles, des outils de marketing de base de données….
  • Des dictionnaires de processus : sur tous les processus de la relation client, c’est-à-dire le marketing, le service client et les fonctions commerciales, nous avons compilé sous forme de dictionnaires, l’ensemble des activités possibles ainsi que leur décomposition en tâches élémentaires. Ces dictionnaires accélèrent nos interventions en matière de ré-engineering des processus de la relation client.
  • Des bases de benchmarking et une compilation des meilleures pratiques : notre activité de veille stratégique compile en permanence les meilleures pratiques au sein de référentiels qui permettent ensuite le benchmarking. Parmi les référentiels maintenus, citons la performance des programmes de fidélité, l’efficacité de la relation client, la qualité des données, la couverture d’un système CRM ….
  • Des comparatifs de solutions progiciels : nos missions de conseil couvrent en particulier les choix d’outils. Nous maintenons pour cela une veille sur les outils qui se matérialise par des comparatifs qui accélèrent les décisions. Nos comparatifs couvrent notamment les outils de CRM, de gestion de campagnes (EMA), de datamining, de service client, d’EAI, d’ETL, de commerce électronique…

Résultats

Ces référentiels constituent en interne des accélérateurs pour nos interventions et un moyen efficace pour garantir le niveau de qualité de nos interventions. Pour nos clients, les bénéfices sont évidents :

  • Gagner du temps en évitant de partir de la feuille blanche et en capitalisant sur l’expertise accumulée chez Soft Computing.
  • Obtenir des résultats pragmatiques car bâtis sur des retours d’expérience concrets.
  • Se mesurer face aux meilleures pratiques qui sont constamment enrichies par la veille qu’assure les consultants de Soft Computing,
  • Améliorer le rapport qualité prix des interventions en limitant la charge de travail des consultants grâce à une capitalisation sur les référentiels.
Soft Computing est leader du conseil en sciences et en technologies de la data et du digital appliquées au marketing et à l’expérience client. Cotée sur Nyse Euronext, elle emploie plus de 400 experts, réalise 41 M€ de CA, pour 20% à l’international, avec 200 clients, dont la plupart des grandes entreprises du retail, de la finance et des services.