Datawarehouse

Mettre en œuvre des bases de données décisionnelles.

Définition

La maîtrise des données, leur exploitation et leur diffusion sont essentielles à l’entreprise d’aujourd’hui. La mise en place des bases de données décisionnelles a pour objectif la collecte, la fiabilisation, le stockage, la transformation et la diffusion de l’information aux différentes entités métier de l’entreprise.

Approche

Pour répondre à ce besoin de maîtrise de l’information, Soft Computing intervient sur tous les pans de la base de données décisionnelle :

  • Modèle de données : l’arrangement des données au sein d’un modèle (DWReady TM ) est la garantie d’une définition, d’un stockage et d’une exploitation fiable de l’information issue des différents SI de l’entreprise.
  • Le Datawarehouse constitue le socle de l’entreprise en terme de système d’information et de diffusion. Il permet de collecter, fiabiliser, transformer, agréger et diffuser toutes informations issues de SI de l’entreprises ou de systèmes externes.
  • Datamart : si le Datawarehouse est « l’entrepôt de données » le datamart est l’un des « magasins ». Il permet de distribuer dans une vue métier et agrégée tout ou partie des données stockées dans le Datawarehouse. Il permet ainsi une exploitation optimale des données en les structurant pour des outils ou applications métiers (cube, table individus variables, tables événements,…)
  • L’Infocentre permet un stockage à partir d’une image des données de production, plus rapide à mettre en œuvre qu’un Datawarehouse il permet de livrer rapidement un « lot » de données aux utilisateurs avec une limite sur l’historisation et l’arrangement des données.
  • Les ETL (Extract, Transform and Load) sont les outils permettant d’alimenter et de transformer les données en amont des bases de données décisionnelles. En natif sur les SGBD ou en complément de ces derniers, ils permettent également la gestion des méta données et des règles de gestion associées.
  • Agrégats: ils sont le résultat de la transformation des données en information et décision. D’un point de vue marketing ou risque, la date de naissance apporte moins d’information que l’age (résultant de la différence entre la date d’aujourd’hui et la date de naissance) par exemple. Les agrégats et les tableaux de bord associés permettent de diffuser et d’exploiter une information synthétique et « parlante ».

Résultats

La mise en œuvre des bases de données décisionnelles constitue un chantier incontournable pour les entreprises. Pour Soft Computing, ces projets d’investissement deviennent rapidement vecteurs de résultats et d’efficacité dès l’exploitation opérationnelle et orientée métier de ces bases (datamining, contrôle de gestion, risque, gestion de campagnes,…)

 

Soft Computing, Publicis Groupe, est leader du conseil en sciences et technologies de la Data et du digital appliquées au marketing et à l’expérience client. Elle emploie plus de 400 experts et réalise un chiffre d’affaires de 47 M€, dont 21% à l’international, avec 200 clients qui sont principalement de grandes entreprises du retail, de la finance et des services.