Soft Computing

Solidité

Capitaux propres solides

Les capitaux propres de Soft Computing s’élèvent à 15.1 millions d’euros en 2016. Ils représentent 50 % de la capitalisation boursière au 31 décembre 2016 et 75 % de la valeur d’entreprise, capitalisation boursière déduction faite de la trésorerie nette (3.2 M€), des créances d’état (CIR + CICE pour 3.8 M€) et des titres auto-détenus (3 M€ en juste valeur).

Cashflows et investissement

Le flux net de trésorerie dégagée sur l’exercice 2016 a été impacté par une forte augmentation du BFR.

Trésorerie excédentaire

La trésorerie nette est de 3.2 millions d’euros fin 2016.

Endettement financier nul

Soft Computing n’a ni dette financière ni engagement hors bilan assimilé et ne recourt pas à l’affacturage de son compte client. Les cashflows d’exploitation combinés à cette capacité d’endettement intacte couvrent largement les besoins de financement organiques et permettent également de saisir des opportunités de croissance externe.

Actif

actif2016

Passif

passif2016

 

Soft Computing. Tous droits réservés. 55, quai de Grenelle | 75015 PARIS

Blog de Soft ComputingSoft Computing sur TwitterSoft Computing sur FacebookSoft Computing sur LinkedInSoft Computing sur SlideShare